Rechercher
  • Tropicales

Et si 2021 était l'occasion de cesser de se cantonner aux "classiques",


📷 100% intime, chez Toton Victor à Hapao


Viser un peu plus d'audace, d'intimité et d'authenticité !

Et si le déconfinement était l'occasion de cesser de se cantonner aux "classiques", souvent sur-fréquentés, pour viser un peu plus d'audace et d'authenticité ? Si vous cherchez encore une destination pour 2021, souvent zappé qui vaut le détour, reste à savoir comment s'y prendre, tant l'archipel est immense et les îles nombreuses.


En quête d’une nature spectaculaire et de rizières mythiques, les options sont en effet multiples et surtout très variées, chaque île ayant sa personnalité. Parmi les destinations les plus courues, les chocolate Hills de Bohol, mais aussi la baie de Bacuit à El-Nido, le sardines run à Moalboal, les requins-baleines à Oslob et le spot de surf cloud 9 sur l'île de Siargao. Dès lors, la question, est moins « qu'y a-t-il à voir ? », que « comment voir autrement ? ». 


Palawan c’est El-Nido ou rien. FAUX

Depuis qu'un certain Koh Lanta nous a mis dans les yeux que le "Nid" nom en français de l'ancien village de pêcheur d'El-Nido, rimait avec aventure et nature en version XXL, les voyageurs en font une étape incontournable, voire quasi unique entre deux avions vers Manille ou le bus vers Puerto Princesa. Personne ne niera la fascination que peut exercer la baie de Bacuit, mais il serait vraiment dommage de réduire les 2000 îles de l'archipel de Palawan à ce seul spot touristique.



📷 Busuanga, l'archipel de Palawan en miniature grandeur nature !


Il faut profiter de notre hiver aux Philippines. VRAI et FAUX

Pour partir, misez sans crainte sur cette période. Dès octobre jusqu'en mai, surtout dans la partie ouest (Palawan), les températures y sont agréables et les journées normalement très ensoleillées. De quoi en profiter au maximum. De juin à septembre, la mousson du sud-ouest, appelée Habagat, apporte la saison humide. Cette mousson s'accompagne de pluies dans l'archipel, mais se fait très discrète dans les Visayas Central (Cebu-Bohol etc.) qui sont protégées par la ceinture d'îles volcaniques. De quoi en profiter au maximum toute l'année.


Aux rizières, les treks sont difficiles. FAUX

« Contrairement à d’autres zones mythiques, telles que le Népal, pas de danger ici de devoir renoncer à votre trek pour cause de météo », explique Kevin, en charge de Tropicales, terre qu’il connaît bien pour y avoir vécu depuis son adolescence. Dans la cordillère des Philippines, nul besoin de monter à 6000 m pour faire un parcours de rêve. Peu de dénivelé, une altitude sans risque, la marche en aux fabuleuses rizières de Banue sont accessibles à tout marcheur en forme.


On peut monter son voyage seul, mais mieux vaut passer par une agence. VRAI

Les Philippines, est un vrai pays de routards, mais depuis l'Europe, on a parfois tendance à sous-estimer les distances et surtout les temps de transports – immenses dans cette zone qui s’étend de Hong-Kong à l'Indonésie, dispersée sur plus de 7'000 îles – La culture philippine est aux antipodes de la culture européenne. Et ces différences, fascinantes, contribuent à la beauté du voyage. La première chose que l'on remarque, quand on arrive Manille, c'est le "filippino time" ou l'art d'arriver toujours en retard ! Et puis, il y a aussi le fait que la rue est considérée comme un prolongement de la maison et est donc un espace de vie à part entière, ce qui donne une idée assez claire de l'autonomie et du niveau de débrouillardise requis lorsque la situation est un peu tendue, arts que maîtrisent d'ailleurs à merveille les Philippins ! Il y a bien évidemment plein de blogs d'influenceurs voyages qui facilite la préparation, malheureusement ils se concentrent sur des étapes déjà trop connues et le résultat est trop souvent une version filtrée de la réalité, à l'image de ces filtres Instagram qui transforment n'importe quelle photo du quotidien en une version presque professionnelle.


Autrement dit, si l’on veut tirer le maximum de cette expérience hors norme, mieux vaut très bien connaître le terrain. S’appuyer sur une agence qui vit la destination au quotidien, gage de sécurité et de gain de temps, est donc une bonne idée.


📷 Le tricycle : Considérez le voyage comme une opportunité unique de vous laisser surprendre


Toutes les agences se valent. FAUX

Les Philippines, début tendance et le marché voit fleurir les « spécialistes des Philippines » en tous genres. Dès lors, pas facile de s’y retrouver entre les agences locales qui ont leurs vrais bureaux aux Philippines et celles qui ont leur base à Bangkok voire Bali. Quant aux prestataires français, beaucoup se contentent de déléguer leurs prestations à des sous-traitants locaux. Or en cas de problème, les responsabilités ont tendance à se diluer entre les différents intervenants. Dès lors, mieux vaut s’appuyer sur un interlocuteur unique maîtrisant tout le voyage de A à Z. L’agence Tropicales dispose ainsi de sa propre flotte de véhicules, organisée en quartes équipes, Cebu, Luzon, Camiguin et Palawan. Ces quatre team experts ont su maîtriser les situations extrêmes du "lock down" causé par le coronavirus.


Dès lors, ne reste plus qu'a profiter dans ces paysages éblouissants, avant la pause du soir. Là, vous partagerez un moment de convivialité avec l’équipe et vous attendra forcément une délicieuse "merienda", à déguster sans hâte… Le meilleur moment de la journée, selon les Philippins !


0 vue

Pourquoi voyager avec nous ?

▔▔▔▔

Rejoins-nous sur un voyage "responsable" de 7 à 30 jours dévoilant les facettes méconnues de nos régions et choyé par un guide des plus experts.

 ☏ +63 939 9039 258
info.tropicales@gmail.com

Des guides

Experts de leur région

Ni sous-traitant, ni intermédiaire

Les expéditions sont de pures créations

Disponibles 7/7

Disponibles tous les jours, de 6h à 13h

Des véhicules en propre

Privé, testé, éprouvé, certifié.

Commission zéro

Pour ce voyage partez au prix local

Démarche Responsable

Durable, hors des sentiers battus, sur place.